Recensement de la population 2024

Le recensement de la population mené en collaboration avec l’INSEE, se déroule cette année à MARSILLY.

L’ensemble des logements et des habitants seront recensés du 18 janvier au 17 février 2024.

Le recensement de la population est une opération statistique rendue obligatoire par la loi.
Ce sondage permet d’avoir une vision de l’évolution de la vie des marsellois en matière d’équipement, de niveau d’études, de vie collective et sociale, de niveau d’activité professionnelle, de temps de travail, de déplacements journaliers…
Les données recueillies sont strictement anonymes et permettent alors à la commune d’adapter ses infrastructures aux besoins des habitants.

Comment cela se passe-t-il ?
Prochainement, une lettre sera déposée dans votre boîte aux lettres.
Puis, à partir du 18 janvier,  un agent recenseur, recruté par la Commune, vous fournira une notice d’information soit dans votre boîte aux lettres soit en mains propres. Suivez simplement les instructions qui y sont indiquées pour vous faire recenser. Ce document est indispensable, gardez-le précieusement.
Se faire recenser en ligne est plus simple et plus rapide pour vous, néanmoins si vous ne pouvez pas répondre en ligne, des questionnaires « papier » pourront vous être remis par l’agent recenseur.

Pourquoi êtes-vous recensés ?
Le recensement de la population permet de savoir combien de personnes vivent en France et d’établir la population officielle de chaque commune. Le recensement fournit également des statistiques sur la population : âge, profession, modes de déplacements, types de logements…
Les résultats du recensement sont essentiels. Ils permettent de :
– Déterminer la participation de l’État au budget de notre commune : plus la commune est peuplée, plus cette dotation est importante ! Répondre au recensement, c’est donc permettre à la commune de disposer des ressources financières nécessaires à son fonctionnement.
– Définir le nombre d’élus au conseil municipal, le mode de scrutin.
– Identifier les besoins en termes d’équipements publics collectifs (écoles, crèches, structures sportives, etc.), de pharmacies, de commerces, de logements etc…

Haut de page